jeudi 23 février

Au Challenge, à Maroeuil, ce matin, nous avons écouté, allongés sur des lits d’oreillers, les textes écrits quelques jours plus tôt. Au réveil, nous avons dessiné nos têtes les yeux fermés : galerie d’autoportraits de dormeurs.

Certains d’entre nous n’avaient pas encore eu l’occasion de dire ses 4 vérités à leur sommeil… C’est chose faite. Les lettres ont été envoyées.

Monsieur le Sommeil,

Je vous écris parce que durant la nuit j’ai repensé à mes cheveux qui flottent dans le vent et je me sentais bien. Je crois que c’était un rêve (avec vous c’est toujours plus facile).

Les douleurs sont toujours là mais je fais avec.

Le moral n’est pas au top mais je fais avec.

Je voudrais bien dormir sans cachets mais c’est impossible car je bosse toujours.

Enfin, il arrivera bien un jour où je pourrais bien m’endormir sans rien à penser.

 

Cher sommeil,

J’en ai marre que tu me réveilles à 3h du matin. Je suis trop agitée… J’aimerais que tu me laisses dormir toute une nuit, quand dans la journée je suis fatiguée à cause de toi.

A bientôt, j’espère, bisous.

M.

P.S : Ces angoisses dans la nuit… je pleure… il faut que ça s’arrête…

 

Cher Sommeil,

Tu me fais trop dormir. Les insomnies j’en veux plus. Je ne veux plus d’angoisses la nuit.

A bientôt, j’espère…

… et les réponse n’ont pas tardé à arriver. Règlements de compte ?

Monsieur Dodo

3, rue de la Rêverie

62161 Maroeuil

Le Challenge, nuit du 22 au 23

Biloute,

Ça me procure du plaisir d’avoir reçu ta lettre cette nuit. J’ai bien compris qu’il était stupide de ma part d’être en froid avec le réveil, je sais que l’être humain a physiologiquement besoin de nous sans distinction ni préférence.

Je te remercie pour tes compliments concernant le rôle que je joue dans ton existence. D’ailleurs à ce sujet, je travaille en binôme avec mon cousin ch’timi Michel Rêve. Ta chambre est fort agréable. C’est sympa de me faire une place dans ton lit. Un seul petit bémol, essaie de ronfler moins fort….

Moi aussi je préfère le week-end, je reste à tes côtés plus longtemps. Je comprends aussi que le travail prend une place importante mais essentielle dans ta vie.

Allez, je te dis à ce soir car j’ai rendez-vous avec quelqu’un qui travaille la nuit.

Toutes mes amitiés.

 

Cher D.,

Je n’ai pas trouvé tes fameux bonbons, du coup je ne te donnerai pas beaucoup de sommeil, désolé. Je reviendrai ce soir en espérant que tu feras un effort.

J’ai su hier soir que tu avais offert une barre de chocolat à ton voisin de chambre !

À ce soir avec de bonnes surprises j’espère…

P.S : reste calme pour bien dormir

P.S 2 : j’aime bien les Snickers. A ce soir !

 

Cher E.,

Comme tu as pu le remarquer, j’ai bien reçu ta lettre et j’ai entendu ta demande.

Tu es réglé comme un coucou et tu n’as même plus le temps de regarder la télé ou de jouer à ton téléphone et tu fais du sport tous les jours.

Tu continues par contre à te coucher trop tard, il faudrait que tu ne soies plus le dernier à venir me chercher et que tu viennes plus tôt.

P.S : Les rêves arrivent bientôt.

 

Cher J-L,

Salut à toi, moi de mon côté je t’ai apprécié hier soir.

Ça faisait très longtemps que je n’avais pas profité de toi.

Tu as réussi à me faire une bonne nuit qui m’a été bénéfique, il me tarde de te revoir ce soir avec les mêmes ambitions, ou peut-être à la sieste.

Surtout ne m’oublie pas…

 

Cher A.,

Je tiens à te remercier pour ta lettre pleine de compliments. Garde ton rythme, je pense que la lecture du soir te fait beaucoup de bien. Surtout quand tu passes une bonne journée et ça se ressent.

À bientôt et que tes nuits soient douces.

Signé Monsieur Sommeil et t’as le bonjour de ma fille, Somnolence.

 

Mon p’tit M,

J’ai reçu ta lettre hier soir. Tout de suite, je me suis empressé de l’ouvrir. Tu m’as remercié de t’apporter chaque nuit un assez bon sommeil, ça m’a réjoui.

En ce qui concerne les petits cauchemars je m’en excuse mais je vais essayer d’y remédier rapidement. Mais tu sais, quelques fois ça peut venir de tes craintes ou de tes soucis.

Enfin, quoi qu’il en soit je vais tout faire pour continuer a bien recharger ton organisme jour après jour. N’hésite pas à me réécrire dans l’avenir si quelque chose ne va pas.

Sur ce, je te souhaite une excellente journée et on se retrouve ce soir.

Je t’embrasse.

Ton sommeil adoré.

Et en guise de conclusion de cette matinée…

Le sommeil j’y ai pensé très fort et il m’a répondu « ZZZ, ne pense plus à rien ».

L’après-midi,  avec le groupe de la clinique, à nouveau, nous prenons soin des uns des autres.

 Là aussi, nous nous dessinons les yeux fermés, et aujourd’hui, les dormeurs semblent heureux. 

Demain, nous proposerons aux deux groupes de se rencontrer pour vivre ensemble un temps d’atelier ouvert à quelques autres, pour faire entendre, faire voir, faire vivre ce qui a été traversé pendant cette semaine. 

Un grand merci à vous toutes et tous qui ont rendu ces rencontres possibles.

Dormez bien ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s